Considérations éthiques

Le comité de rédaction de JOMOS encourage les pratiques de publication éthiques.

La revue Journal of Oral Medicine and Oral Surgery publie des articles rapportant des études qui ont été réalisées en respectant les standards les plus élevés en publication médicale et scientifique et d’honnêteté académique. Les rédacteurs en chef, les relecteurs et les auteurs sont invités à consulter le Comité sur la publication éthique (COPE) pour tous les aspects de la publication de l'éthique.

Conditions de soumission d'un article

Soumettre un article implique que le travail n'a pas été publié et qu'il n'est pas soumis pour publication ailleurs. La publication du manuscrit doit être approuvée par tous les auteurs. Les auteurs trouveront toute information utile concernant l'éthique dans l'édition en consultant http://publicationethics.org.

Les auteurs sont invités à se conformer aux «Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicales», qui ont été établies et mises à disposition par l'International Commission of Medical Journal Editors (ICMJE) à : http://www.icmje.org/recommendations.

Une faute grave (par exemple, la fabrication de données, la falsification ou un plagiat) est sérieusement prise en considération et sera l'objet d'une enquête. Quand un soupçon de fraude s'avère être confirmée, la sanction disponible est appliquée.

Occasionnellement ou régulièrement, SimilarityCheck peut être utilisé par la revue afin d'identifier des cas de plagiat.

Auteurs

L'ICMJE recommande que tous ceux, qui sont désignés comme auteurs, remplissent tous les critères décrits par cet organisme. La liste des critères est disponible à http://www.icmje.org/recommendations/browse/roles-and-responsibilities/. Les contributeurs qui ne remplissent pas les critères doivent cités dans les Remerciements.

Conflit d'intérêts

Les auteurs doivent indiquer s'ils ont ou non une relation financière avec l'organisme qui a sponsorisé la recherche. Ils doivent également confirmer qu'ils contrôlent totalement les données primaires et qu'ils s'engagent à accepter un éventuel examen de ces données par la revue.

Lors de la soumission, le manuscrit doit être accompagné par un formulaire de « déclaration de conflit d'intérêt » correctement rempli.

Tout autre conflit d’intérêt, personnel ou à un autre niveau doit également être déclaré.

Relecture

Tous les manuscrits soumis à la revue Journal of Oral Medicine and Oral Surgery sont anonymisés par les Rédacteurs en chef avant le début du processus de relecture. Puis, ils sont adressés à deux relecteurs indépendants du Comité de rédaction de la revue. Les relecteurs sont informés que les manuscrits doivent rester confidentiels jusqu’à leur acceptation et leur publication, et que leur identité ne sera pas communiquée aux auteurs. En fonction des recommandations faites par les relecteurs, les Rédacteurs en chef décident que l’article est :

  • accepté sans modifications ;
  • accepté avec des corrections et une réponse circonstanciée aux commentaires des relecteurs ;
  • rejeté.

La version révisée doit être renvoyée dans un délai maximum de 6 semaines.

Les rédacteurs en chef ont pleine autorité pour acceptation/reject des manuscrits soumis. Les personnes ayant un conflit d'intérêts vis-à-vis d’un manuscrit soumis doivent le déclarer et être retiré par du processus de relecture de cet article.

Politiques pour la publication des errata et de rétraction de l'article

Malgré toute précaution lors du processus de relecture par les pairs, des situations peuvent se produire où un erratum devrait être publiés ou un article rétracté. Les rédacteurs en chef, ainsi que l'éditeur s’engagent à suivre les recommandations établi par COPE et publié sur leur site Internet (http://publicationethics.org).

Déclaration de consentement éclairé

La vie privée des patients doit être préservée et toute atteinte à la vie privée nécessite leur consentement. Des informations permettant d’identifier les patients (nom, initiales, numéro de dossier médical) ne doivent pas apparaître dans la description du cas, dans les photographies ou dans les antécédents familliaux , sauf si elles sont essentielles sur le plan scientifique. Dans ce cas, le patient (ou un de ses parents ou son tuteur) doit avoir donné son consentement éclairé avant la publication ; lorsqu’il est identifiable, le patient doit avoir vu le manuscrit avant qu’il ne soit publié pour donner son consentement éclairé.

Les détails permettant l’identification doivent être supprimés s’ils ne sont pas essentiels. L’anonymat complet est difficile à réaliser ; s’il y a un doute, il faut obtenir le consentement éclairé du patient. Par exemple, le masquage des yeux sur les photographies des patients est insuffisant pour assurer l’anonymat. Si les caractéristiques permettant d’identifier le patient sont modifiées pour garantir l’anonymat (par exemple, l’origine génétique), les auteurs doivent donner l’assurance, et les rédacteurs en chef le confirmer, que ces modifications ne dénaturent pas le message scientifique.

Les auteurs doivent préciser le nom des personnes ayant apporté une assistance pour la rédaction de l’article et déclarer la source du financement ayant permis cette assistance.

Déclaration des droits de l'homme et les animaux

Dans les articles rapportant des expériences sur des êtres humains, les auteurs doivent indiquer si les procédures suivies ont été approuvées par le Comité d’éthique institutionnel ou national. En cas de doute sur le caractère éthique de la recherche, les auteurs doivent expliquer les raisons de leur démarche et démontrer que le Comité d’éthique a validé explicitement les aspects douteux de l’étude. S’il s’agit d’expériences sur les animaux, les auteurs doivent indiquer si les recommandations institutionnelles ou nationales pour la protection et l’utilisation des animaux de laboratoire ont été respectées.